Mon Ami Machuca
Rédigée par Léa Leboucq

Mon Ami Machuca

De Andrés Wood - 2h00 - 2004 (Chili, Espagne, France, Royaume-Uni)
Icons / Eye Created with Sketch. Déjà vu ? À vous de noter !
Icons / Checkbox Created with Sketch. Icons / Checkbox-on Created with Sketch. Déjà vu ?
Icons / Star / Underline Created with Sketch. Icons / Star / Fill Created with Sketch.
Icons / Star / Underline Created with Sketch. Icons / Star / Fill Created with Sketch.
Icons / Star / Underline Created with Sketch. Icons / Star / Fill Created with Sketch.
Icons / Star / Underline Created with Sketch. Icons / Star / Fill Created with Sketch.
Icons / Star / Underline Created with Sketch. Icons / Star / Fill Created with Sketch.
Mon Ami Machuca
à partir de 10 Ans

Synopsis

Chili, 1973. Gonzalo Infante, un enfant de 11 ans issu de la classe bourgeoise de Santiago, fait la rencontre de Pedro Machuca et de Silvana, deux enfants des bidonvilles. Ensemble, ils vont découvrir la violence des rapports de classes mais aussi l’amitié, l’amour et le militantisme, dans le contexte d’un Chili en plein bouleversement politique.

Rédigée par Léa Leboucq
L'avis de Benshi
Plus d'informations
Aller plus loin
L'avis de Benshi

Mon ami Machuca est le récit d’une rencontre entre deux mondes, celui de la bourgeoisie et celui de la classe ouvrière du Chili des années 70, incarnée par l’amitié entre Gonzalo Infante et Pedro Machuca. Par la mise en scène de jeux de regards silencieux, le début du film s’attache à décrire avec précision la méfiance, la curiosité mutuelle puis la complicité naissante entre ces deux enfants que tout oppose. Le jeune duo se toise et s’apprivoise au sein de l’établissement catholique qui les réunit avant de s’inviter à découvrir leur environnement familial et social respectif. Baigné dans l’esthétique des années 70 (la musique, les vêtements, les objets…), le film se construit par l’alternance de séquences dans l’univers de l’un puis de l’autre et révèle aux spectateurs la réalité de ces deux mondes qui s’affrontent, dans un climat politique de plus en plus tendu et instable.

Si la tension politique et sociale s’exprime partout (dans la cour du collège, sur les murs de la ville ou par l’intermédiaire du poste de télévision), c’est à travers les scènes de manifestations en soutien à Salvador Allende que l’amitié entre Gonzalo et Pedro va se consolider. C’est dans cette effervescence populaire que vont naître de grands moments de joie, de partage et de solidarité malgré leurs différences. Car ce qui rassemble ces deux personnages au tempérament vif, c’est leur curiosité envers l’autre et leur envie de combattre l’injustice sociale dont ils sont les témoins. Ce récit d’apprentissage raconte l’éveil d’une conscience politique partagée mais aussi l’éveil du sentiment amoureux, grâce au personnage de la belle Silvana, une jeune militante peu farouche, avec qui Gonzalo et Pedro vont partager l’euphorie de la lutte, les boites de lait concentré et leurs premiers baisers !

Avec Mon ami Machuca, le réalisateur Andrés Wood dresse un portrait sensible et complexe de la société chilienne de l’époque et parvient à retranscrire avec pudeur la violence des rapports de classes par le prisme de l’enfance. A travers le regard de ces trois enfants lucides et plein d’espoir, c’est le rêve d’une société plus belle et solidaire qui s’exprime.

Lire la suite Masquer
Plus d'informations

Le réalisateur chilien Andrés Wood est âgé de 8 ans au moment du coup d’État de septembre 1973. Mon ami Machuca est fortement inspiré de la vie du cinéaste qui, issu d’une famille aisée, a vu arriver des enfants des quartiers populaires dans son collège. Profondément marqué par cette période, il a tenu à réaliser un film à hauteur d’enfant pour raconter l’histoire de son pays.

Le film a été sélectionné en compétition à La Quinzaine des Réalisateurs au Festival de Cannes en 2004.

Aller plus loin

Des cinéastes sous influence 

La prise de pouvoir par Augusto Pinochet en 1973 donne lieu à 16 années de dictature militaire. Cette période de répression politique conduisent notamment des cinéastes chiliens à s’exiler afin de pouvoir continuer à faire des films engagés. C’est le cas de Raúl Ruiz ou encore Patricio Guzmán, documentariste dont le travail est essentiellement tourné vers cette période traumatique de l’histoire du Chili.

Par ailleurs, l’actrice Manuella Martelli, qui interprète le rôle de Silvana dans Mon ami Machuca, est également passée à la réalisation en signant son premier long métrage intitulé 1976, sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs en 2022. Le film ancre lui aussi son récit dans le Chili des années post coup d’État, témoignant de l’importance toujours vive du devoir de mémoire.

Pour prolonger la découverte du film, découvrez un entretien du réalisateur Andrés Wood.

Lire la suite Masquer

Les bonnes raisons de voir le film

  • 1 La richesse et la complexité de l’amitié malgré les différences
  • 2 Le vibrant esprit de révolte qui unit les trois jeunes protagonistes
  • 3 La découverte de l’histoire politique du Chili des années 70

Pour quel public ?

Le film est accessible pour des enfants à partir de 10 ans. Ce récit fictionnel s’inscrit dans une dimension historique forte, reconstituant les évènements qui ont secoués le Chili au moment de la chute du gouvernement de Salvador Allende par le coup d’État militaire d’Augusto Pinochet le 11 septembre 1973. Il pourra être intéressant de préciser ces éléments de contexte auprès des jeunes spectateurs.

Les thèmes associés

Différence Drame Famille Pauvreté Récit initiatique Solidarité Film historique