EXPOSITIONS

De Méliès à la 3D : la machine cinéma

Rédigée par Benshi

Il était une fois… le cinéma ! Remonter le temps à travers 120 ans d’inventions

L’exposition « De Méliès à la 3D : la machine cinéma » > Cinémathèque française

 

Du 5 octobre 2016 au 29 janvier prochain, la Cinémathèque française propose aux publics un voyage dans le temps, depuis les origines du cinéma, et ses tout premiers dispositifs de projection, jusqu’à l’arrivée du cinéma numérique et de la 3D. Une belle manière de faire découvrir aux enfants comme le cinéma allie sensibilité, imaginaire et technologies !

Comme pour l’exposition « Lanterne magique et film peint. Quatre siècles de cinéma » en 2009, la scénographie de l’espace d’exposition est conçue comme un espace ouvert : les spectateurs peuvent observer les différents appareils qui ont fait l’histoire du cinéma, exposés dans des vitrines. Des films et extraits issus de différentes époques du cinéma sont projetés sur un espace transversal qui a lui-même les traits d’une gigantesque caméra : Le Mépris de Jean-Luc Godard, des courts métrages des Frères Lumière, ou encore Gravity de Alfonso Cuaron.

                                       

 

Depuis les tout premiers dessins animés projetés par les lanternes magiques, les films chronophotographiques de Étienne-Jules Marey, le Cinématographe Lumière, en passant par le projecteur Vitaphone, la première caméra Technicolor, la caméra Panavision jusqu’à l’arrivée de la 3D et de la réalité virtuelle, c’est un monde d’inventions fabuleuses que vous découvrirez ! L’exposition donne à voir des caméras célèbres comme, par exemple, la caméra BNC Mitchell ou les caméras légères qui permettront, notamment, à la Nouvelle Vague d’émerger, mais aussi des caméras plus méconnues comme la caméra Van Rees ou la steadycam. Si le cinéma muet a souvent été accompagné de musique et d’effets sonores, l’exposition permet de rappeler aux jeunes spectateurs que les images n’ont pas toujours parlé ! Le Vitaphone et les différents procédés sonores exposés mettent superbement en valeur l’avènement des Talkies.

 

Votre visite se termine par une aventure visuelle immersive ! Le voyage en images qui vient conclure l’exposition est malicieux : il fait se rencontrer une invention d’hier, le Cinémascope, avec une matière d’images d’aujourd’hui…. pour évoquer l’histoire du cinéma. Une belle surprise que, sans nul doute, petits et grands savoureront !

 

Si cette exposition est passionnante, elle a néanmoins besoin d’un accompagnement pédagogique. En effet, l’exposition est assez technique pour des jeunes publics. À l’entrée de l’exposition, vous trouverez un dépliant imaginé par Paris mômes : sous forme de parcours-jeu, il apporte des éléments explicatifs aux enfants sur ces « machines à rêves » qui ont fait l’histoire du cinéma. Prenez-le, il vous sera utile !

Vous pouvez également le consulter et le télécharger, ici.

 

                                             

 

Plus d'infos sur cette exposition sur le site de la Cinémathèque française.

 

De Méliès à la 3D, la machine cinéma - Bande-annonce from La Cinémathèque française on Vimeo.

 

POUR ALLER PLUS LOIN...

 

> Pour donner davantage de sens aux dispositifs de projection exposés, il peut être aussi judicieux de voir ou de revoir avec vos enfants quelques-uns des films-clefs de l’histoire du cinéma !

Dans le guide de l’exposition, la Cinémathèque signale certains films emblématiques de l’évolution des techniques cinématographiques. Dans cette sélection, vous pouvez ainsi voir ou revoir les films jeunes publics Fantasia des studios Disney, Le Caméraman de Buster Keaton et Edward Sedgwick, Chantons sous la pluie de Stanley Donen, ou encore Komaneko, le petit chat curieux de Tsuneo Goda. Retrouvez les fiches de ces films sur notre site.

 

> De Buster Keaton et Stanley Donen à la petite chatte Koma passionnée de cinéma, le « parcours cinéphile » auquel vous invite Benshi permet un beau dialogue avec l’exposition ! À travers des personnages passionnés de cinéma, il vous invite dans les coulisses du cinéma et de sa fabrication.

 

> Sur notre site, vous trouverez des ressources pédagogiques sur d’autres films qui dessinent un parcours dans l’histoire du cinéma, ses formes, ses genres… portés par ces « machines à rêves » que vous découvrirez ensuite dans l’exposition. Profitez-en pour voir et revoir certains « Indestructibles » :

* Les films de Buster Keaton et Charlie Chaplin : Le cirque, La ruée vers l'or, Le mécano de la général

* Le Magicien d’Oz : quand Dorothy arrive au pays d’Oz, portée par une terrible tornade, c’est un monde en couleurs qu’elle découvre en ouvrant la porte des rêves… Avec l’ouverture de cette porte qui symbolise le passage du noir et blanc à la couleur, on trouve là une belle mise en abîme de l’arrivée du procédé Technicolor au cinéma. Retrouvez cet extrait célèbre projeté dans l’exposition.

* Pour tisser des liens avec des périodes plus récentes du cinéma aussi représentées dans l’exposition, faites (re)découvrir le genre du western et le film d’animation à vos enfants.

 

> Enfin, les livres peuvent aussi aider à préparer ou prolonger cette exposition :

http://www.ricochet-jeunes.org/themes/theme/73-cinema-video/page/2

http://www.ricochet-jeunes.org/themes/theme/73-cinema-video/page/5

http://www.ricochet-jeunes.org/themes/theme/73-cinema-video/page/8

 

MH, pour benshi.fr